23 février 2020

MAIRES DE BOMBON RÉVOLUTIONNAIRES-1792 : JACQUES REBOUR

Jacques REBOUR (ou REBOURS) - Maire de Bombon pour l'année 1792, AN 1 À un maire de profession Tailleur d'habits succède un maire artisan serrurier. À un maire Bombonais qui était marié à une jeune femme de Saint-Merry, succède un maire qui est devenu Bombonais par son mariage, alors qu'il était natif de Blandy (3 février 1743). Veuf de Anne CHAPELAIN, avec qui il s'était marié en 1768, mais qui était décédée 8 ans plus tard, Jacques REBOUR s'est remarié le 14 septembre 1779 à la jeune Bombonaise Anne Victoire Adelaïde ROUSSEAU... [Lire la suite]
Posté par TIMKIT à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2020

MAIRES DE BOMBON RÉVOLUTIONNAIRES-1791- J-MARTIN VALLÉE

Suite aux lois révolutionnaires, il est institué la création de municipalités élues dans les paroisses. Les agents municipaux et par consequent les maires sont élus au suffrage direct pour 2 ans et rééligibles par les "citoyens actifs" de la commune, imposables payant une contribution au moins égale à trois journées de travail dans la commune. Ne sont éligibles que ceux qui paient un impôt au moins équivalent à dix journées de travail. À Bombon les maires ont un mandat d'une seule année.    Jean Martin... [Lire la suite]
28 juin 2019

UNE PLAQUE EN GUISE DE RECONNAISSANCE AU MARÉCHAL FOCH

28 JUIN 1914: ATTENTAT DE SARAJEVO - 28 JUIN 1919: TRAITÉ DE PAIX SIGNÉ DANS LA GALERIE DES GLACES DU CHATEAU DE VERSAILLES.   DU 5 JUIN AU 18 OCTOBRE 1918 LA COMMUNE DE BOMBON A COMPTÉ PARMI SES HABITANTS FERDINAND FOCH ET SON ÉTAT MAJOR, MÉRITANT L'APPELATION DE "BERCEAU DE LA VICTOIRE". LE GÉNÉRALISSIME REÇUT À BOMBON SON BÂTON DE MARÉCHAL LE 23 AOUT DES MAINS DE RAYMOND POINCARÉ PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.   La plaque est dressée place du Marchais, à mi-chemin entre la Mairie et le Château.   Sur... [Lire la suite]
06 janvier 2019

UN JOYEUX BAPTEME À BOMBON

 BAPTEME: Le 14 février 1938, l'Abbé Paul Desnoyer, curé de Bombon baptisait mademoiselle Raymonde LÉVY, 18 ans. Certains y ont vu une démarche provocatrice dans la droite ligne du surréalisme de Louis Aragon. Sa venue à Bombon avait été signalée en 1927... il avait laissé probablement quelques traces, non encore effacées après plus de dix ans... L'Abbé Desnoyer sortant de la cure pour se rendre à l'église observe le photographe. Dansxson édition du jour, le quotidien PARIS-SOIR publiait sous le titre "JOYEUX... [Lire la suite]
01 novembre 2018

VISITEURS DE MARQUE VENUS VOIR FERDINAND FOCH À BOMBON POUR PRÉPARER LA VICTOIRE

DES HOMMES CÉLÈBRES SE SONT DÉPLACÉS À BOMBON POUR CONSTRUIRE LA VICTOIRE ENTRE JUIN ET OCTOBRE 1918 ILS NE FURENT PAS TRÉS NOMBREUX - CE N'ÉTAIT PAS LE BUT ILS NE VENAIENT PAS SOUVENT - IL NE FALLAIT PAS QUE LE VILLAGE DE L'ETAT-MAJOR SOIT REPÉRÉ PAR L'ENNEMI FOCH HABITAIT BOMBON, MAIS ORGANISAIT CERTAINES DE SES RÉUNIONS AILLEURS NOTAMMENT À SARCUS (190km) ET MOUCHY-LE-CHATEL (140km), DEUX ANCIENS SITES DE SON ÉTAT-MAJOR PROCHES DES COMMANDEMENTS BELGES, BRITANNIQUES ET AMÉRICAINS. Les dates et les personnalités venues au GQGA... [Lire la suite]
29 septembre 2018

BOMBON, BERCEAU DE LA VICTOIRE : 5 JUIN - 18 OCTOBRE 1918

LE VILLAGE DE BOMBON FUT CHOISI PAR FERDINAND FOCH POUR CONDUIRE PLUSIEURS ARMÉES ALLIÉES À LA VICTOIRE   Canadiens, hindous, australiens, japonais, polonais, roumains, serbes, italiens bersaglieres, italiens alpins, marins anglais, écossais, américains US, belges, grecs, français, sénégalais, malgaches, tirailleurs algèriens, spahis marocains  (illustration par Bombled). La victoire est partie de la décision le 26 mars 1918 à Doullens des autorités politiques et militaires, françaises et... [Lire la suite]

13 août 2018

UN ROI À BOMBON, IL Y A UN SIÈCLE

    S.M. ALBERT Ier, ROI DES BELGES A ÉTÉ REÇU À BOMBON LE 11 SEPTEMBRE 1918 ALBERT 1er A RENCONTRÉ LE MARÉCHAL FERDINAND FOCH À BOMBON DANS UN BUT BIEN PRÉCIS Le chef du gouvernement français, Georges CLÉMENCEAU avait rencontré le Roi ALBERT 1er à la front!ère franco-belge le 7 septembre et avait compris que le Roi des belges voulait participer avec son armée à la libération de son pays occupé par l’envahisseur allemand.  CLÉMENCEAU suggéra au Maréchal FOCH de rencontrer ALBERT 1er le plus rapidement... [Lire la suite]
05 avril 2018

SOLDATS DE BOMBON MORTS EN 1918

TROIS SOLDATS DE BOMBON SONT MORTS POUR LA FRANCE EN 1918 DEUX SEULEMENT ONT LEUR NOM SUR LE MONUMENT AUX MORTS de la Grande Place de Bombon: Raymond PORCHEREAU et Louis BOURGEOIS Raoul LEMOINE n'y figure pas bien que sa tombe et sa photo se trouvent au cimetière de Bombon et qu'il fut déclaré "Mort pour la France" disparu en mer le 16 aout 1918 Raymond ( Eugène) PORCHEREAU né le 5 septembre 1895, Sergent au 4e Rgt d'Infanterie, mort pour la France, tué à l'ennemi le 25 mars 1918, au hameau de Ribecourt, commune de... [Lire la suite]
Posté par TIMKIT à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 novembre 2017

UN HÉROS OUBLIÉ - ALEXANDRE DURIOT

ALEXANDRE DURIOT S'ÉTAIT MARIÉ À CLÉMENCE BEIRENS, UNE BOMBONNAISE  Il est Mort pour la France, tué à l'ennemi le 14 octobre 1914 à Hébuterne dans le Pas de Calais  Il avait 32 ans et n'était marié à Clémence que depuis 5 ans et demi. Ils s'étaient unis à la mairie de Bombon le 29 avril 1909. Bizarement le décès d'Alexandre a été signalé à la commune de Mortcerf, c'était probablement là que vivait Clémence au début de la mobilisation d'Alexandre, chez ses employeurs ou sa belle famille. En effet, Alexandre est né à... [Lire la suite]
03 mai 2017

SOLDATS DE BOMBON MORTS EN 1917 - LES DEUX HENRI

L'ANNÉE 1917 DEUX BOMBONNAIS SONT MORTS POUR LA FRANCE LE 26 MAI à RAPECH EN SERBIE: HENRI MASSON & LE 20 JUILLET DEVANT CERNAY DANS L'AISNE: HENRI DUVERNOY Henri (Eugène) MASSON né le 20 juin 1890 à Bombon, Soldat de 2e Classe au 56e Régiment d'Infanterie Coloniale, mort pour la France des suites de blessure de guerre le 26 mai 1917 à Rapech (SERBIE). Le 56e RIC est issu du 6e RMIC Le 6e Régiment Mixte d'Infanterie Coloniale a été formé de 2 bataillons Sénégalais du Maroc ( Niibaudeau et Simonin) et du Bataillon Chabbert du... [Lire la suite]